La maison de Nochea

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 3 avril 2014

Learning to code

Excerpt from https://medium.com/learning-to-code/565fc9dcb329

It never works the first time

And probably won’t the second or third time

When you first start learning to code, you’ll very quickly run up against this particular experience: you think you’ve set up everything the way you’re supposed to, you’ve checked and re-checked it, and it still. doesn’t. work. You don’t have a clue where to begin trying to fix it, and the error message (if you’re lucky enough to have one at all) might as well say “fuck you.” You might be tempted to give up at this point, thinking that you’ll never figure it out, that you’re not cut out for this. I had that feeling the first time I tried to write a program in C++, ran it, and got only the words “segmentation fault” for my trouble.

mardi 7 janvier 2014

Analyse des différentes étapes de l'apprentissage et comment dépasser le "ok plateau"

Article fort intéressant trouvé sur brainpickings.

C'est en Anglais, mais pour résumer :

On peut discerner trois phases lors de l'apprentissage de nouvelles connaissances :

Phase 1 : Celle où l'on aborde la nouvelle connaissance, où l'on fait un maximum d'erreurs, mais également la phase la plus intéressante car c'est celle ou l'on intellectualise les nouvelles connaissances pour créer de nouvelles stratégies. C'est la phase cognitive.

Phase 2 : La deuxième phase, ou phase associative correspond au moment où l'on commence à faire moins d'erreur.

Phase 3 : Le "Ok Plateau" commence lorsque l'on n'a plus besoin de se concentrer sur la tâche en cours pour l'exécuter. Ce qui permet à l'esprit de se libérer à nouveau pour ce qui relèverait de l'imprévu. C'est la zone de comfort.

Le problème avec cette phase, toute naturelle est que l'on n'apprend plus de l'activité que l'on pratique. Les chercheurs ont compris que les personnes qui maitrisent le mieux leur art (be it music, painting or coding) ont un schéma de pensée qui les maintient dans la phase 1, cherchant à toujours rester dans l'apprentissage. En anglais dans le blog cité, cela donne :

Something experts in all fields tend to do when they’re practicing is to operate outside of their comfort zone and study themselves failing. The best figure skaters in the world spend more of their practice time practicing jumps that they don’t land than lesser figure skaters do. The same is true of musicians. When most musicians sit down to practice, they play the parts of pieces that they’re good at. Of course they do: it’s fun to succeed. But expert musicians tend to focus on the parts that are hard, the parts they haven’t yet mastered. The way to get better at a skill is to force yourself to practice just beyond your limits.

What separates experts from the rest of us is that they tend to engage in a very directed, highly focused routine, which Ericsson has labeled “deliberate practice.” Having studied the best of the best in many different fields, he has found that top achievers tend to follow the same general pattern of development. They develop strategies for consciously keeping out of the autonomous stage while they practice by doing three things: focusing on their technique, staying goal-oriented, and getting constant immediate feedback on their performance. In other words, they force themselves to stay in the “cognitive stage.”

Quelques lectures en lien avec cet article (honteusement pompées de l'article en question) mais qui me semblent plutôt très attirantes.

  • Maximize Your Potential: Grow Your Expertise, Take Bold Risks & Build an Incredible Career
  • Moonwalking with Einstein : the art and science of remembering everything

Quoi qu'il en soit, je trouve cette analyse éclairante sur notre façon d'appréhender l'acquisition de connaissance et suffisamment stimulante pour tenter d'y faire appel dans le futur.

a.

vendredi 1 février 2013

Kmail Hang

J'adore ma distribution GNU/Linux Fedora pour de nombreuses raisons et notamment pour la fantastique intégration de l'environnement de bureau KDE en son sein.

KDE propose en effet une suite logicielle parfaite pour la gestion des mails, contacts, rendez-vous et autres tâches associés. Cette suite logicielle s'appelle KDEPIM et on y retrouve notamment une application de gestion des mails dénommée KMail que je maudissais de plus en plus à cause de ça :

kmail Hang

Un délai insupportable (entre 5 et 10 secondes) à chaque clic sur un nouveau mail. L'horreur quand on a comme moi à en traiter des dizaines par jour. J'en étais arrivé au point ou j'envisageais la migration vers une autre application, ClawsMail ou Thunderbird par exemple.

Je pense avoir trouvé la solution à mon problème, et c'était en fait tout simple (plusieurs recherches sur les Internets ne m'avaient pas beaucoup aidé jusqu'à présent).

System Settings -> Desktop Search -> Onglet Advanced Settings.

On trouve dans ce menu la gestion de la quantité de mémoire à allouer à Nepomuk pour la gestion de ses processes de base de données. Par défaut l'allocation de mémoire ne permettait d'utiliser que 50Mo. J'ai simplement passé cette quantité de mémoire à 200Mo et tout semble maintenant aller pour le mieux ;)

EDIT : Je m'étais finalement résolu à désactiver totalement le Nepomuk Semantic Desktop ces derniers temps, mais il faut bien dire que je trouve cette solution légèrement simpliste (Doesn't work ? shut it down !!! and see what happens at next boot)

Je me suis donc résolu à demander une fois de plus son avis à mon ami Google tout en tentant de mieux cibler mes recherches. Le processus virtuoso-t semble bien être incriminé car mes deux cœurs étaient utilisés souvent à plus de 100% 0_o (me demandez pas comment c'est possible...)

En suivant le fil sur Launchpad et en appliquant certains conseil avisés, j'ai supprimé l'agent Akonadi Nepomuk Feeder.

Résultat : Plus d'utilisation abusive de CPU, Kmail répond à nouveau au doigt et à l'œil.

Mais alors à quoi peut donc bien servir cet agent et pourquoi rend il mon système si lent (inutilisable devrait être le terme exact). Des éléments de réponse ici , il me semble et un évolution probable dans la prochaine version.

lundi 21 janvier 2013

Synchronisation Kontact et Google Calendar

Pourquoi :

  • Être certain de disposer d'un calendrier à jour sur mes différents appareils : Ordinateur portable et GSM.
  • Pouvoir créer un évenement depuis n'importe lequel de mes appareils et récupérer l'info sur les autres (synchro bi-directionnelle)
  • Ne pas avoir à répéter l'opération de saisie d'information, source éventuelle d'erreur.
  • Être à niveau par rapport à mes camarades qui bossent sous Mac sur une fonctionnalité "simple"

Il y a quelques temps, j'avais testé et ça n'avait pas été facile à mettre en place, Mais aujourd'hui, c'est tellement simple !

Tout d'abord, il faut installer un paquet ; akonadi-googledata

yum install akonadi-googledata

Ensuite, il suffit d'ajouter une calendrier et de choisir la ressource "Akonadi Google Calendar Ressource".

La dernière étape consiste à indiquer son nom d'utilisateur et son mot de passe.

Simple, rapide, efficace.

EDIT 03/04/2013 : L'étape liée à l'installation du paquet akonadi-googledata n'est plus nécessaire avec une fedora18.

mardi 11 décembre 2012

Quelque chose de pourri au royaume d'Ubuntu

Ce n'est pas que la nouvelle m'ait surpris, de fait, je n'ai jamais trop aimé Ubuntu (et je ne saurais trop dire pourquoi, mais j'ai toujours préféré les distributions à base de RPM - pour la partie poste de travail tout du moins)

Mais pour le coup, je trouve ça culoté de la part de Canonical : Envoyer des résultats de recherches, même s'ils sont anonymisés à Amazon, je trouve ça pas sain.

Les paquets en cause et le moyen de s'en séparer :

apt-get remove unity-lens-shopping

apt-get remove unity-scope-video-remote

apt-get remove unity-scope-musicstores

Bon, après, je comprends qu'il puisse y avoir débat, des questions en vrac :

1° Est-ce que Canonical a tant besoin de fonds, qu'elle doive accepter certaines conditions de la part d'Amazon ?

2° Y a t'il eu pression de la part d'Amazon pour récupérer ces données ?

3° A t-on réellement besoin d'avoir une distribution mi-figue mi-raisin telle qu'Ubuntu pour promouvoir Linux en tant que Desktop ?

Je ne peux pas me prononcer sur les deux premiers points.

Le troisième est difficile à trancher, mais le débat récurent sur l'année de Linux pour le Desktop me fatigue. GNU/Linux est omniprésent et la bataille est bien engagée sur de nombreux points. Se focaliser sur le Desktop n'est à mon sens pas représentatif de l'évolution des logiciels libres en général.

De plus comme le dit Richard Stallman, avoir une distribution GNU/Linux qui fait des entorses à la philosophie du libre, c'est plus que moyen pour la communauté, dans le genre, "oui, les logiciels libres veillent à la liberté de chacun, sauf Ubuntu". Je trouve qu'il commence à y avoir un problème de cohérence. Ce qui fait que les positions sont moins défendables.

Donc pour ma part, je ne ferais plus jamais la promotion de cette distribution. Point. Ubuntu salope le travail de fourmis fournis par les développeurs du Libre.

http://www.framablog.org/index.php/post/2012/12/08/stallman-ubuntu-espion

jeudi 29 novembre 2012

ReadyNas PHP NasMonitor addon

J'avais envie de faire joujou avec un p'tit readyNas qui trainait au bureau.

Dans la liste des addons, y'en a un qui me fait de l'œil : Nas Monitoring. Le truc, c'est qu'après avoir téléchargé et chargé le .bin sur l'interface d'administration du ReadyNas, on m'indique bien gentiment qu'il faudrait au préalable que l'addon php soit installé au préalable.

Sur le site des addons, je ne trouve pas de traces de ce module et sur le readyNasAddonsExtras, c'est payant, donc, plutôt bof.

Solution comme toujours, se connecter en root sur cette petite bécanne, puis

apt-get update

apt-get install php5

Rapide, efficace. J'aime ces p'tites bêtes ;p

L'installation du nouvel addon nasmonitor se passe ensuite comme un charme au détail près que (post-install) depuis l'interface d'admin lorsque je tentais de lancer les différents utilitaires, mon browser me demandait immanquablement d'enregistrer un fichier .php sur mon ordi... Humpf, ça sent le module php pas très chargé toussa.

Soluce :

Ajouter un p'tit fichier .conf dans le répertoire /etc/frontview/apache/addons incluant les lignes suivantes :

<IfModule !mod_php5.c>

LoadModule php5_module /usr/lib/apache2/modules/libphp5.so

</IfModule>

<IfModule mod_php5.c>

AddType application/x-httpd-php .php .phtml .php3

Addtype application/x-httpd-php-source .php3

</IfModule>

Reste plus qu'à relancer le papache pour disposer des jolis graphs du module nasmonitor !!!

jeudi 22 novembre 2012

SIM 2 Micro SIM

Très bien fait ce template : http://www.thechinacellphone.com/micro_sim_template.pdf

Par contre, vu qu'on est actuellement au format nano-SIM, est-ce qu'on risque dans un futur proche de se retrouver avec le format Pico-SIM ? Pour le coup, il faudra plus que de l'adresse et une lame de cutter bien tranchante...

KMail - smtp.free.fr - Authentification

Voici rapidement les éléments à configurer pour pouvoir s'authentifier sur le serveur smtp.free.fr

FREE

  • Se connecter sur subscribe.free.fr. Le login correspond à la partie précédant @free.fr + son mot de passe de messagerie
  • Aller à la rubrique Gestion du SMTP authentifié et Activer le service (dans mon cas, l'activation a été immédiate.

KMAIL

  • Settings -> Configuration KMail -> Account -> Onglet Sending

Onglet General

  • Outgoing mail Server : smtp.free.fr
  • Cocher "Server requires authentication"
  • Login : partie de votre mail avant le @free.fr
  • Le mot de passe

Onglet Advanced

  • Cliquer sur Auto-detect, les paramètres suivants devraient être alors configuré comme suit
  • Encryption : SSL
  • Authentication : PLAIN.

You're done !!

jeudi 4 octobre 2012

Une circulaire qui fait plaisir à lire

C'est pas moi, c'est le Premier Ministre qui le dit !

Entres autres choses réjouissantes :

Le logiciel libre est :

  • souvent moins cher,
  • minimise les évolutions superflues,
  • assure un support à long terme,

Le document est là, régalons-nous

Usage des logiciels libres dans l'administration

Réticences autour du Traité Budgétaire Européen

Une bonne introduction aux arguments du non au Traité Budgétaire Européen peut être lue sur le blog de M. Paul Jorion.

Et tout d'abord pourquoi en est on arrivé là :

La montée des déficits publics est une conséquence de la chute des recettes fiscales due en partie aux cadeaux fiscaux faits aux plus aisés, de l’aide publique apportée aux banques commerciales et du recours aux marchés financiers pour détenir cette dette à des taux d’intérêt élevés.

mercredi 3 octobre 2012

37 Signals et la semaine de 4 jours

Depuis la lecture de ce blogpost il y a quelques années, je me suis souvent demandé ce qu'il était advenu de la semaine de 4 jours institutionnalisé chez 37Signals.

La réponse se trouve en partie dans un article du New York Times. Le rythme retenu est de passer à la semaine de 4 jours du mois de Mai au mois d'Octobre.

On est donc loin des remarques de ces esprits chagrins qui en 2008 prédisaient la fin de l'expérimentation quelques semaines plus tard tout au plus.

Et voici la position de Jason Fried Fondateur associé et CEO de la dite structure sur ces changements :

The benefits of a six-month schedule with three-day weekends are obvious. But there’s one surprising effect of the changed schedule: better work gets done in four days than in five. When there’s less time to work, you waste less time. When you have a compressed workweek, you tend to focus on what’s important. Constraining time encourages quality time.

Sources : New York Time, 37Signals Blog

mercredi 26 septembre 2012

Sortie de période de rédemption

Attention, pour les .org, c'est pas donné donné :/ 49.99€HT contre moins de 10€ pour les extensions .{fr net com} 0_o

Bug facebook

Rien à redire aux paroles de Kitetoa sur le "bug" survenu cette semaine chez faceBook*

http://reflets.info/facebook-une-palanquee-dabrutis/

BienDit.png

lundi 10 septembre 2012

Re::Plug your desk Bro

Plugs, plugs, plugs

Plugs

dimanche 26 août 2012

Réparation de volets

Nous avons acheté notre petite maison il y a quelques années maintenant, mais le secteur du bâtiment n'étant pas fondamentalement différent des autres, il faut faire de l'argent !!

Le promoteur ou l'un de ses sous-traitants va donc chercher à réduire ses coûts pour tenter d'augmenter ses marges. Certaines "prestations" vont donc être revues à la baisse ou au moins coûtant, voir pire au meilleur rapport qualité / prix. (le truc qui te fait penser que tu fais une bonne affaire mais choix qui se révèle toujours désastreux au final)

Chez nous, c'est très visible sur les volets par exemple. Au bout de 5 années de bons et loyaux services, voici ce que l'on découvre lors d'une scéance de réfection qui au départ ne devait s'attacher qu'à l'aspect superficiel (la peinture quoi) :

Volet-01

Dans le cas présent, la meilleure solution à laquelle j'ai pu penser à consister à supprimer tout le bois pourri à l'aide d'un ciseau à bois puis à recréer un pièce s'approchant le plus près possible de l'espace ainsi libéré.

samedi 25 août 2012

Premier billet

Je suis le premier billet. Modifiez moi.

Salut premier billet, je vais te laisser comme ça, même si ce n'est pas vraiment le premier billet que je poste sur les intertubes.